“DATA UPDATE lance ses activités et joue la carte de l’Open Data à destination des entreprises”

Qu'est ce que le mouvement Open Data?

L’open data ou donnée ouverte est une donnée numérique dont l'accès et l'usage sont laissés libres aux usagers.
La majeure partir des données ouvertes ou open data proviennent du gouvernement et du secteur public (on retrouve le plus souvent des budgets, des cartes, ou de résultats découlant de recherches scientifiques) cependant, des entreprises, des universités, des ONG, des startups, des fondations caritatives, des communautés ou des individus peuvent également proposer des Open Data.

Tous participent au mouvement. Rendre accessible aux citoyens la donnée pour améliorer le monde dans lequel nous vivons...

Un peu d'histoire?

Partager des données est l'essence même de la création d'internet mais la notion de participer à un pot commun et de renoncer aux droits de la propriété intellectuelle pour faire avancer la connaissance est une notion très jeune.

  • Le voccable Open Data est apparu pour la première fois en 1995 dans un document d 'une agence américaine sur les données géophysiques environnementale.
  • Décembre 2007, trente penseurs et activistes de l’Internet se sont données rendez vous pour définir le concept de données publiques ouvertes et le faire adopter par les candidats à l’élection présidentielle américaine.
  • En 2009 Elinor Orstrom ( La lauréate du «prix Nobel» d’économie 2009) a démontré par ses travaux la particularité des biens communs informationnels. Ceux-ci s’apparentent à des biens publics, car leur usage par l’un ne remet pas en cause l’usage par l’autre. Mais ce sont des biens publics d’un genre inédit : non seulement leur utilisation n’appauvrit pas le stock commun, mais au contraire il l’enrichit.
  • En juin 2013 lors du sommet du G8 , le président de la République et les chefs d’Etat ont signés et adoptée une charte pour l’ouverture des données publiques sous forme numérique. Ils ont définit d’une part les bases du format ouvert (open DATA) qui doit mettre à disposition en quantité et en qualité des données utilisables pour tous, sans restriction technique, juridique ou financière et d’autres part le principe de transparence des données pour les citoyens.

Quels sont les principes qui régissent l'Open DATA?
3 principes pour garantir une interopérabilité.

  • Disponibilité et accès : Les données doivent être pleinement accessibles, moyennant un coût de reproduction raisonnable. De préférence, elles doivent pouvoir être téléchargées sur Internet. La forme doit être confortable et modifiable.
  • Réutilisation et redistribution : Les données doivent être fournies sous des conditions permettant la réutilisation et la redistribution, incluant le mélange avec d’autres ensembles de données.
  • Participation universelle : Tout le monde doit être en mesure d’utiliser, de réutiliser et de redistribuer les données. Il ne doit y avoir aucune discrimination concernant les fins d’utilisation, ou contre des personnes ou des groupes. Par exemple, des restrictions non commerciales qui empêchent l’utilisation commerciale, ou les restrictions d’usage à certains secteurs, ne sont pas compatibles avec l’ Open Data.

Chacune des données s'agglomèrent pour servir l'entreprise, c'est ce que l on appelle le Big DATA. Cependant chaque entreprise dispose de son propre modèle et format des données ce que rend sont exploitation difficile.
Les clefs d'indexation (qui permettent la recherche d'information) sont le plus souvent que pour leur usage interne et il est très difficile de disposer de 2 jeux ayant la même clef primaire.

Quelles sont les licences sur le territoire nationale?
Pour éviter la prolifération des licences en France, la loi pour une République numériques les a fixés par décret

2 types de licences open data sont possibles soit:

- Licence établie par le Gouvernement ou licence ouverte La publication du décret n° 2017-638 prévu par l’article L 323-2 du CRPA fait de la LO 2.0 la licence de référence pour les administrations pour la publication de données publiques, elle est plus contraignante pour un éditeur.

- Licence avec obligation de partage à l’identique (Open Data Licence ou ODbL) issue du projet opendatacommons.org de l'Open Knowledge Foundation. Sa traduction en français est le fruit d'une collaboration entre l'association VeniVidiLibri et la Mairie de Paris dans le cadre du projet ParisData.

Data UPdate à fait le choix de la seconde.

Quels sont les caractéristiques ?

I. La « Licence Ouverte / Open License présente

  • A. une grande liberté de réutilisation des informations :
    • Une licence ouverte, libre et gratuite, qui apporte la sécurité juridique nécessaire aux producteurs et aux réutilisateurs des données publiques
    • Une licence qui promeut la réutilisation la plus large en autorisant la reproduction, la redistribution, l’adaptation et l’exploitation commerciale des données
    • Une licence qui s’inscrit dans un contexte international en étant compatible avec les standards des licences Open Data développées à l’étranger et notamment celles du gouvernement britannique (Open Government Licence) ainsi que les autres standards internationaux (ODC-BY, CC-BY 2.0).
  • B. Une exigence forte de transparence de la donnée et de qualité des sources en rendant obligatoire la mention de la paternité.
  • C. Une opportunité de mutualisation pour les autres données publiques en mettant en place un standard réutilisable par les collectivités territoriales qui souhaiteraient se lancer dans l’ouverture des données publiques.

II. La licence ODbL

La licence Open Database permet à chacun d’exploiter publiquement, commercialement ou non, des bases de données; à condition néanmoins de maintenir la licence sur la base de données, et éventuellement, sur les modifications qui y sont apportées, et de mentionner expressément l’usage, s’il génère des créations à partir de celles‐ci.

Quelle est la philosophie?

  • facilite et encourage la réutilisation des données publiques mises à disposition gratuitement.
  • étendre la connaissance humaine et créer de nouveaux services et produits de qualité autour de ces données exploitées.

Pourquoi Data UPdate libère les données ?

La grande force de la plateforme est d’avoir pu agréger un 320 Millions de données économiques, juridiques, administratives libres de droits dans un environnement unique et de proposer des outils de management permettant de se constituer des bases de données toujours à jour. Pour ce faire, Data Update récupère des données provenant de nombreuses sources comme des administrations de l’État, des tribunaux de commerce, des institutions européennes, des collectivités, etc. Le travail d’analyse et de relation client est alors facilité et s’appuie sur des indicateurs fiables.

DATA UPDATE s’inscrit dans le mouvement de l’open data et applique la philosophie de l’accès à l’information. Nous libérons les données accessibles et exploitables par tous à travers notre plateforme et nous avons décidé de diffuser en plus le jeu concernant l’entreprise.

La philosophie de DATA UPDATE, la donnée est gratuite.

Quels types de données libérons nous?

Ce jeu concerne les données sur les entreprises, outre les données SIRENE nettoyée et documentée par champs, nous allons adjoindre les ratios financiers provenant de l’analyse des liasses fiscales de l’année en cours.

Nous avons décidé de les publier en seconde partie de chaque mois.

Le format utilisé sera du CSV pour faciliter l’intégration dans tous os et tout logiciel..